Recherche d'emploi

Stage en entreprise : quelles sont les règles à respecter ?

stage entreprise

Un stage, première étape d’une vie professionnelle

Un stage en entreprise est une période d’apprentissage, de formation et de perfectionnement en milieu professionnel pour une durée normale de 6 mois. Au bout de deux mois de stage, une gratification est obligatoire. Le but d’un stage est de faire découvrir le monde du travail et peut servir de période d’essai pour un poste d’emploi.

Les types de stage

Le stage est une convention entre une entreprise et un stagiaire et nécessite la présence de ce dernier dans le local choisi par l’établissement pour poursuivre sa formation. Les types de stage sont :

  • Type 1 : découverte et initiation,
  • Type 2 : pratique accompagnée,
  • Type 3 : pratique en responsabilité.

Stage de découverte et d’initiation : l’observation prime pour ce type d’internship  (DP3, DP6,…)

Stage de pratique accompagnée : les stagiaires peuvent entrer dans la pratique en étant accompagnés (stage en bac pro, post-bac…)

Stage de pratique en responsabilité : pour cet internship une convention signée par les deux parties est obligatoire, car le côté pratique professionnel entre en jeu (les stages obligatoires, les stages facultatifs).

Comment trouver un stage en entreprise ?

Nos recommandations pour dénicher un stage en entreprise en France :

  • Rédiger un CV avec un résumé clair et précis de votre parcours,
  • Repérez les sites web professionnels (offre de stage publiée) correspondant à votre parcours,
  • Trouver des stages avec le CIDJ,
  • Envoyez des candidatures spontanées dans les sites que vous avez sélectionnés,
  • Privilégiez les réseaux sociaux (organisme professionnel, groupe d’étudiant,…).
règles stage

Comment faire un stage en entreprise ?

Super, vous avez trouvé un stage ! Voici des astuces pour bien faire son internship :

  • Faire des paris avec vous-même pour atteindre vos objectifs et vos attentes dans le milieu du travail,
  • Se renseigner sur l’établissement (se rendre sur le site internet de la société),
  • S’adapter à la vie de l’entreprise : respecter la culture (les codes, les règles et les horaires), tisser des liens de travail (maître de stage, stagiaires, collègues),
  • Faire preuve d’initiative tout en restant humble et modeste,
  • Anticiper la rédaction du rapport : des notes quotidiennes et des mini-rapports hebdomadaires,
  • Faire le bilan et garder contact.

Un organisme professionnel peut aussi vous donner une autre approche pour vos stages que ce soit avant, pendant ou après. En effet, les organismes professionnels sont partout en France, surtout dans les grandes villes universitaires comme paris, Lyon ou Lille, car ils servent d’interface auprès des administrations et des pouvoirs publics.

Les règles à suivre pour réussir en tant que stagiaire

Les stages sont des tremplins pour entrer dans le milieu professionnel. Il ne faut pas les prendre à la légère car c’est l’une des bases de votre carrière professionnelle. Les villes de Paris, Toulouse et Bordeaux sont des villes où le nombre de stagiaires est élevé. Pour bien réussir votre stage, vous devez voir trois points essentiels : le comportement personnel, le respect des consignes et le rapport de stage.

Le comportement personnel

Être un stagiaire en entreprise veut dire que la vie estudiantine est bientôt terminée. Il faut penser comme un travailleur et s’adapter petit à petit au monde du travail. Que votre stage se trouve en milieu rural ou en urbaine (Grenoble, paris) votre présence doit refléter l’envie d’apprendre. Appliquez au mieux la formation et l’enseignement de vos cours en théorie.

Le respect des consignes

Les consignes doivent être suivies à la lettre, normalement, c’est le maître de stage qui vous brieffe là-dessus. En entreprise stage et consigne vont de pair pour un stagiaire car cela garantira votre vie salariale. La durée assignée à vos tâches doit être respectée scrupuleusement.

Le rapport de stage

Le rapport de stage doit être soigné puisqu’il garantira la validation de votre stage, mais compte également pour votre évaluation en enseignement. Inspirez-vous des modèles publiés sur internet et faites-vous aider par votre tuteur et vos encadreurs.

Les droits des stagiaires

Puisque le stage se passe en milieu de l’emploi, il est régi par la loi du travail. Les droits des stagiaires sont :

  • Gratification obligatoire pour les stages de plus de deux mois,
  • Le temps de présence est aligné sur celui des salariés (durée d’horaire de travail, repos et stagiaire jour férié, congé, absence),
  • Droit aux tickets-restaurants et indemnités de transport,
  • Durée des stages limitée à 6 mois dans le même établissement d’accueil,
  • Obligation d’inscrire les stagiaires dans le registre unique du personnel,
  • Instauration un plafond pour le nombre de stagiaires,
  • Possibilité de valider le stage en cas d’interruption,
  • Encouragement des stages à l’étranger (summer internship),
  • Possibilité de prendre en compte le stage pour les droits à la retraite.

Le montant de la gratification doit figurer dans la convention de stage. La gratification se calcule en rapport avec votre heure de présence en formation professionnelle, soit 3,90 euros par heure de stage. La convention du stage doit être publiée en interne de l’organisme d’accueil. Pour réussir votre internship en entreprise, harmoniser enseignement et apprentissage d’emploi.

Laissez un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée.

À Lire aussi