Ménage et entretien

Nettoyage des bureaux et des locaux commerciaux : Quels sont les points essentiels à retenir ?

nettoyage bureau

Les établissements commerciaux aussi bien que les bureaux administratifs ont la particularité de drainer un flux important de personnes. La bonne présentation de ces entreprises a une influence significative sur le bien-être des employés et contribue par la même occasion à la consolidation d’une image positive de la société.

Le nettoyage des locaux commerciaux et des bureaux est donc un impératif absolu dont on ne saurait se soustraire. Certaines entreprises délèguent cette tâche à une équipe interne de nettoyage. Ce choix est lourd de préjudices pour l’entreprise en raison des frais administratifs et généraux qui drainent une proportion non négligeable des bénéfices.

Dans cet article, nous faisons un tour d’horizon sur les notions essentielles relatives aux nettoyages des bureaux et des établissements commerciaux.

nettoyage professionnel

Le nettoyage des bureaux

Les principaux enjeux liés au nettoyage des bureaux impliquent la sauvegarde de l’environnement, le confort au travail, la santé des employés et l’image de l’entreprise. Le nettoyage des bureaux est régi par des normes réglementaires.

Les dispositions légales relatives à l’hygiène des bureaux

Les entreprises ont l’obligation d’offrir à leurs employés et aux usagers un cadre de travail sain et favorable au bien-être. Cette recommandation a été entérinée par le décret n° 82-453 du 28 mai 1982 et par l’article R4224 du Code du travail.

Ces dispositions légales incluent aussi les sanitaires dont le nettoyage doit être effectué de manière journalière. Cette norme à laquelle doivent s’astreindre les entreprises est fixée par le Code du travail en son article R228-13.

Les principales étapes du nettoyage

Le dépoussiérage des meubles est généralement la première étape du nettoyage des bureaux. La poussière est capturée à l’aide d’un chiffon en microfibres. En effet, les chiffons en microfibres maintiennent la poussière et ne la déplacent pas, contrairement à la plupart des chiffons.

Après avoir dépoussiéré les meubles, il faut s’occuper des équipements présents dans les locaux : radiateurs, matériel informatique, matériel de bureau, etc. Il est essentiel de dépoussiérer régulièrement les radiateurs, afin de garantir le bon fonctionnement du système de chauffage.

Ensuite, les surfaces tactiles telles que les interrupteurs et les boutons d’ascenseurs doivent être aussi nettoyées. En effet, ces surfaces sont en permanence en contact avec les doigts. Ils peuvent donc contenir autant de bactéries nocives que les cuvettes de toilettes. Toutefois, cette opération doit s’effectuer avec minutie afin d’éviter que l’eau ne s’infiltre dans le circuit électrique du bâtiment.

Pour maintenir un environnement sain dans les bureaux, il est essentiel d’assurer une bonne aération. Cela favorise l’évacuation des substances nocives. Ces substances peuvent déclencher des allergies, de l’asthme, des irritations des yeux et des voies respiratoires, entre autres affections.

Le bon nettoyage des installations sanitaires nécessite l’usage de produits spécifiques, tels que les détartrants pour cuvettes de WC et les désinfectants. Pour nettoyer l’intérieur de la cuvette des toilettes, on y verse des détartrants en prenant soin de frotter les parois à l’aide d’une brosse.

Pour nettoyer le rebord de la cuvette, ainsi que l’ensemble de la robinetterie, des lavabos et des miroirs, l’usage des produits sanitaires est préconisé. Il est ensuite recommandé de procéder au nettoyage des points de contact à l’aide d’un chiffon microfibre et de désinfectants.

Les dernières étapes du nettoyage des bureaux sont généralement consacrées à l’assainissement du sol. Les techniques de nettoyage du plancher peuvent différer selon les dimensions de la salle et le type de surface à traiter.

De plus, en fonction des salissures présentes sur le sol, des dégraissants, des désinfectants ou des détergents neutres peuvent être utilisés. Les protocoles de nettoyage sont parfois complexes. Il est alors recommandé de faire recours à une entreprise qui propose des services de nettoyage ; c’est la meilleure alternative pour bénéficier d’une prestation sur mesure.

nettoyage locaux commerciaux

Nettoyage des centres commerciaux

Le nettoyage des établissements commerciaux est une initiative bien plus délicate que celles des bureaux. Les enjeux sanitaires sont plus cruciaux. Le traitement des grandes surfaces est soumis à un protocole bien plus complexe. Trois méthodes sont régulièrement utilisées pour le nettoyage des centres commerciaux.

La nébulisation

La nébulisation est le processus qui consiste à utiliser un brumisateur pour libérer un fin brouillard d’un fluide de vaisselle dans un bâtiment. Les brumisateurs sont généralement utilisés pour décontaminer les bâtiments, afin d’empêcher la propagation des germes.

Elles sont également utilisées dans le cadre de l’entretien de routine pour nettoyer la poussière, les moisissures et autres contaminants en suspension dans l’air ambiant. Les brumisateurs peuvent être alimentés par de l’air comprimé ou de l’électricité. Le gaz sous pression peut être libéré de plusieurs manières : pulvérisation continue, pulvérisation pulsée ou génération d’ondes ultrasoniques.

La pulvérisation

La pulvérisation est une technique utilisée pour désinfecter les grandes surfaces. Un produit désinfectant peut être pulvérisé sur les surfaces pour traiter les zones de contact. Cette technique est aussi adaptée aux installations comme les vestiaires, les douches, les bureaux, mais aussi aux espaces publics tels que les centres commerciaux.

Le bionettoyage

Le bionettoyage est une technique de désinfection réalisée manuellement par l’entremise d’une lingette et d’un produit fongicide, virucide ou bactéricide. Cette méthode de nettoyage vient en complément à une opération de nébulisation ou de pulvérisation. Cette technique de nettoyage a la particularité de désinfecter les points de contact susceptibles de porter des agents pathogènes.

Laissez un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée.

À Lire aussi